Histoire du sel

A Séné, l'aventure du sel commence au milieu du 18e siècle avec la création des marais salants par les chanoines de la cathédrale de Vannes. Des paludiers de la presqu'île de Guérande s'installent à Séné pour en assurer l'exploitation.En 1806, l'impôt sur le sel est rétabli et les douanes se développent rapidement pour contrôler la contrebande. Casernes de douaniers et guérites (poste de surveillance) apparaissent un peu partout sur la commune.L'arrivée de paludiers, puis de douaniers, a eu un impact fort sur le paysage social sinagot, jusqu'alors composé de pêcheurs et de cultivateurs.Aujourd'hui, l'activité salicole a disparu mais elle continue de marquer fortement le paysage sinagot.

Agrandir

Autour de l'eau

Commerces et bistrots

De ferme en ferme

Histoire du sel

Jeux et sports traditionnels

Les fêtes sinagotes

Manoirs et belles demeures

Mégalithes

Métiers de la mer

Passages entre terre et mer

Patrimoine industriel

Patrimoine naturel

Patrimoine religieux

Petites histoires de Séné

Vie citoyenne

Salorge de Michotte

Au cœur des anciens marais salants de Michotte, se trouve…

Caserne de Kerbiscon

Au sud du village de Kerbiscon, se trouvait au 19e…

Caserne de Mancel

Au 19e siècle, se trouvait sur cette île située au…

Guérite de la Garenne

A l’extrémité de la presqu’île de la Garenne, se trouve…

Guérite de Barrarac'h

A Barrarac’h, se trouve une ancienne guérite de douaniers (ou…