Retour à la liste

Histoire du sel

Caserne de Mancel

Au 19e siècle, se trouvait sur cette île située au milieu de l’anse de Mancel, une caserne, lieu de résidence des douaniers chargés de surveiller le trafic du sel à Séné.

A cette époque, l’anse est asséchée grâce à la digue entre la pointe du Bill et la Villeneuve. Les douaniers accèdent alors à la caserne par un sentier.

Selon le Pilote des côtés Ouest de France en 1869, la caserne servait d’amer (autrement dit de repère pour les navigateurs) pour entrer dans la rivière de Noyalo. Elle est alors décrite comme « une grande maison de douanes […] reconnaissable à ses deux cheminées ».

Laissée à l’abandon, elle est finalement détruite en 1879. Aujourd’hui, seule la caserne de douaniers des Quatre Vents demeure encore visible à Séné.

Sources : Cartes anciennes et Pilote des côtés Ouest de France, 1869.

Pilote des côtés Ouest de France, de A. Bouquet de la Grye, 1869

La caserne de douaniers de Mancel sert alors d'amer pour entrer dans la rivière de Noyalo.

A voir aussi

Digue de poldérisation du Bill

En 1770, M. Couillaud de la Pironnière souhaite, pour la première fois, transformer l’anse du…

Caserne des Quatre-Vents

En 1806, Napoléon 1er rétablit l’impôt sur le sel. La Bretagne, jusqu’alors exempte de cette…