Retour à la liste

Brouel, Kerstang, Kerbihan, Keraudren et Le Goho

Brouel désigne l’ensemble de cette presqu’île sinagote entourée d’anciens marais salants. Ce toponyme vient d’un mot gaulois désignant un champ situé en bord de mer. Il a donné en vieux français le terme de « Breuil ».

Au sein de Brouel, on trouvait au 19e siècle quatre villages distincts : au nord-ouest, Kerstang (« village de l’étang »), au nord-est, Kerbihan (« petit village »), au centre Keraudren ou Keraudran (sans doute lié à un nom de famille) et plus au sud, Le Goho (« lieu ancien »). L’appellation Keraudren a aujourd’hui entièrement disparu de la toponymie.

Sources : Cartes anciennes et Collectif patrimoine – groupe toponymie.

A voir aussi

Marais salants de Falguérec

En 1720, les chanoines de la cathédrale de Vannes, en difficultés financières, décident de créer…

Réserve naturelle des marais de Séné

Les réserves naturelles nationales sont des territoires d’excellence pour la préservation de la diversité biologique…