Retour à la liste

Patrimoine naturel

Réserve naturelle des marais de Séné

Les réserves naturelles nationales sont des territoires d’excellence pour la préservation de la diversité biologique et géologique. Elles constituent la mesure de protection la plus forte et se destinent aux éléments de la nature les plus précieux.

Les marais salants de Séné ont cessé définitivement leur activité salicole en 1951. Au début des années 1960, plusieurs publications naturalistes mettent en évidence leur intérêt, notamment pour la reproduction ou l’accueil des oiseaux d’eau migrateurs. L’idée d’une réserve naturelle est évoquée pour la première fois.

En avril 1979, la SEPNB (Société pour l’Étude et la Protection de la Nature en Bretagne)achète les anciennes salines du Petit Falguérec et des prairies limitrophes, représentant une surface de 14 ha. L’objectif de la création de cette réserve associative est, d’une part, de préserver les marais et leurs oiseaux, et d’autre part d’y développer la sensibilisation au public. L’intérêt de la végétation des prés-salés et des zones humides est également mis en évidence.

En 1987, un projet de réhabilitation de la partie sud des marais de Séné est présenté par la SEPNB. Les années suivantes, l’association procède à de nouvelles acquisitions et est soutenue par la commune pour demander au ministère chargé de l’environnement le classement des marais de Séné en Réserve naturelle.

De 1991 à 1996, ont lieu les négociations et les étapes de la procédure de classement, dont une série d’enquêtes publiques entre 1993 et 1996. Le 21 août 1996, le décret ministériel n°96-746 classe 410 ha en rive ouest de la rivière de Noyalo en Réserve naturelle. En octobre 1997, la gestion en est confiée à l’Amicale de Chasse, Bretagne Vivante-SEPNB et la commune de Séné. En 2002, un périmètre de protection de Réserve naturelle est mis en place, portant à 530 ha la superficie de l’espace protégé.

D’après la Réserve naturelle des marais de Séné.

Rapport d'activité 2019

La Réserve naturelle joue un rôle essentiel dans la connaissance et la protection de la biodiversité. Crédits : Réserve naturelle des marais de Séné.

A voir aussi