Retour à la liste

Passages entre terre et mer

Borne de passage de Bot-Spernen

Au milieu du 19e siècle, le passeur entre Séné et Saint-Armel, Louis Grégam, se plaint de la concurrence des marins locaux qui font eux-aussi la navette entre les deux communes. En 1858, un bornage est réalisé afin de délimiter la zone réservée au passeur.

Disparues côté Saint-Armel, les deux bornes de passage en granit sont encore visibles à Séné. Située en aval de la rivière de Noyalo, celle de Bot-Spernen est la jumelle identique de celle de la Garenne.

Source : Le Passage de Saint-Armel Séné de Yannic Rome (2010).

À voir aussi

Borne de passage de la Garenne

Au milieu du 19e siècle, le passeur entre Séné et Saint-Armel, Louis Grégam, se plaint…

Passage de Saint-Armel

Ce passage de 200 m entre les communes de Séné et de Saint-Armel permet, depuis…