Retour à la liste

Patrimoine industriel

Moulin à vent de Cadouarn

Autrefois se trouvait, juste à côté de la croix de Cadouarn, un moulin à vent. Il permettait certainement de fournir en farine l’ensemble de la presqu’île de Langle. C’était le seul moulin à vent de Séné avec celui de Cano.

A partir de 1714, il devient la propriété des religieuses de la Visitation de Vannes. Il est ensuite vendu comme bien national à la Révolution française.

En 1851, les ailes du moulin provoquent la mort d’un jeune Sinagot. En 1907, il est saisi par les créanciers pour un emprunt non remboursé et, à partir de cela, tombe peu à peu en ruines, victime de pillages de pierres par des habitants du village.

Il est définitivement détruit dans les années 1920. Aujourd’hui, le moulin a entièrement disparu mais a laissé une trace : la « rue du Moulin ».

Sources : Cartes anciennes et Le Sinagot de Joseph Le Roc’h (1977).

Article de «La Concorde du Morbihan» en 1851

On y raconte, en des termes très crus, l'incident qui a provoqué la mort d'un enfant, au moulin de Cadouarn.

A voir aussi

Moulin à vent de Cano

Ce moulin à vent était le seul de la commune avec celui de Cadouarn (sur…

Moulin à marée de Cantizac

Tout comme les moulins à vent se servent de la force éolienne pour fonctionner, les…